Étude PACTHE

L’étude Pacthe évalue une intervention thérapeutique complexe – le programme d’accompagnement et de réhabilitation post-thérapeutique pour les femmes en rémission complète de leur cancer du sein en milieu thermal.

Le protocole

270 patientes réparties en deux groupes :
– Le groupe thermal : 135 femmes ont bénéficié des soins de suite en stations thermales (éducation nutritionnelle, accompagnement aux activités physiques, prise en charge psychologique, soins esthétiques, soins thermaux, kinésithérapie) pendant deux semaines en pension complète, puis d’un suivi hygiéno-diététique.
– Le groupe témoin : 135 femmes ont eu un suivi hygiéno-diététique simple.

L’objectif principal était l’amélioration durable de la qualité de vie des femmes en rémission d’un cancer du sein.

3 stations thermales ont participé à l’étude : Châtel-Guyon, Le Mont-Dore et Vichy.

Les grandes conclusions

– L’étude Pacthe montre que le gain de qualité de vie à 6 mois, mesuré par le questionnaire SF36, est significativement supérieur pour le groupe thermal.
– Il y a une différence significative en faveur du groupe thermal concernant la dépression mais pas l’anxiété.
– La qualité du sommeil est améliorée de manière importante et de façon durable dans le groupe témoin sans que cela soit lié à la consommation d’hypnotiques.
– L’activité physique est nettement améliorée dans le groupe thermal ainsi que le contrôle pondéral. Sur ce dernier point, il y a une différence de 5% en faveur du groupe intervention à 12 mois.

Publication

Janvier 2009 : article publié dans European journal of Cancer
Télécharger la publication

Étude THERMES&VEINES

Étude précédente

Étude Stop-Tag

Étude suivante